Inauguration du Séminaire MAGUY au Vice-rectorat

 

Lundi 12 novembre, le Vice-recteur inaugurait le Séminaire MAGUY (Mayotte-Guyane) organisé par la DGESCO (Direction Générale de l'Enseignement Scolaire) sur le thème de l’enseignement dans un contexte plurilingue et pluriculturel. Jusqu’au 16 novembre, une trentaine de formateurs Mahorais et Guyanais bénéficieront d’une formation dispensée par la DGESCO, dans le cadre de l’éducation prioritaire.

   

Le projet MAGUY est né d'un constat : Mayotte et la Guyane partagent les mêmes problématiques liées à la difficulté d'enseigner le Français dans un contexte plurilingue, où plusieurs autres langues maternelles cohabitent (créoles, amérindiens, shimaore, kibushi, etc). Ce séminaire vise ainsi à inciter les formateurs à construire une réflexion afin de trouver des solutions innovantes favorisant l'apprentissage des élèves dans ce contexte plurilingue et pluriculturel. 

L'organisation de ce séminaire à Mayotte correspond à la troisième phase du projet. En effet, les formateurs Mahorais et Guyanais se sont retrouvés une première fois à Paris où ils ont rencontré des Inspecteurs Généraux, des linguistes, des Maîtres de conférences et des membres de l'IFE (Institut Français de l'Education) qui leur ont apporté leur expertise en matière d'éducation prioritaire. Par la suite, 23 formateurs Mahorais se sont rendus en Guyane en juin 2018 pour découvrir le contexte guyanais et élaborer des formations pouvant être utilisées à Mayotte. 

Cette fois-ci, 17 formateurs Guyanais découvrent le contexte d'apprentissage mahorais en participant au séminaire et à des visites de classes du 1er et du 2nd degré. Répartis en plusieurs groupes de travail, les formateurs observent les élèves et les méthodes utilisées par leur enseignant en classe, puis, tentent de relever et comprendre leurs difficultés. 

    

A partir de leurs observations et analyses, les formateurs construiront une réflexion sur le thème "quels obstacles aux apprentissages des élèves mahorais? La langue ou le milieu socio-économique (populaire) ?". Ensemble, ils travailleront sur des thèmes divers tels que "la lecture et l'écriture", l'apprentissage de la langue française en contexte plurilingue", "la place de l’oral dans les disciplines", " Lire, dire, écrire en mathématiques" afin de mutualiser leurs expériences et construire des outils de réflexion communs.

"L'objectif de ce séminaire est de créer des séances d'apprentissage qui se servent de la langue maternelle de l'enfant comme d'un levier à l'apprentissage du français et de toutes les autres matières", explique Chantal Charles-Alfred, Conseillère pédagogique en charge de l'éducation prioritaire. 

Ils assisteront également aux interventions de Monsieur Michèle COULON, Chargé de Mission à la DGESCO ; Anna POTTIER, Chargée d'études à la DGESCO ; Michel LAUNEY, linguiste sur le plurilinguisme ; Marie-Odile MAIRE-SANDOZ de l’IFE et Bernadette KERVYN.

Un espace numérique commun permet une mutualisation et une poursuite de la collaboration au-delà de ces deux temps forts d'échanges en présentiel. A terme, ce projet a pour but de créer et produire des ingénieries de formation et d'élaborer un kit de formation proposant une démarche pour les formateurs d'enseignants en contexte FLS (Français Langue Seconde). 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Discours Vice-recteur-MAGUY plurilinguisme.pdf)Discours Vice-recteur-MAGUY plurilinguisme.pdf