Clôture du séminaire MAGUY

 

Vendredi 16 novembre marquait la clôture du séminaire MAGUY organisé par la DGESCO à destination des formateurs mahorais et guyanais. Durant une semaine, les formateurs ont travaillé et analysé les difficultés d’apprentissage des élèves mahorais qui évoluent dans un contexte plurilingue, une problématique commune aux deux îles.

    

Grâce à des observations en binôme dans des classes du 1er et du 2nd degré, les formateurs ont appréhendé les difficultés de lecture et d’écriture des élèves mahorais ainsi que les problématiques d’enseignement auxquelles font face leurs professeurs.

La mise en commun de leurs analyses a permis de réfléchir à des hypothèses sur la nature de ces difficultés et de concevoir ensemble des méthodes de formation visant à améliorer l’apprentissage des élèves.

Lors de deux conférences ouvertes sur les difficultés d’écriture et de lecture en cycle 3, les problématiques affiliées au contexte plurilingue, le rapport aux exigences scolaires et l’éducation prioritaire ont été abordées afin de comprendre les différents types d’obstacles dans les apprentissages.

   

A l’issue de ce séminaire, un kit de formation a été élaboré par les formateurs afin d’accompagner les enseignants dans l’amélioration des capacités de leurs élèves en lecture et écriture, notamment en prenant en compte la langue maternelle de chacun.

Enfin, des moments d’échange culturel ont permis à chaque communauté, mahoraise et guyanaise, de se découvrir. Une première soirée a ainsi mis à l’honneur la culture mahoraise à travers des spectacles de danses et de chants traditionnels (chigoma, deba) et les spécialités culinaires.

   

Enfin, lors d'une dernière soirée, les convives ont dégusté de délicieux plats traditionnels guyanais tout en découvrant la richesse de sa littérature à travers la lecture de poèmes.