Ouverture officielle des tables rondes sur les langues mahoraises

 

Vendredi 07 décembre 2018, le Vice-recteur participait à l’ouverture officielle des tables rondes thématiques sur les langues mahoraises qui ont lieu du 7 au 9 décembre à l’hémicycle Y. Bamana.

Ces plénières intitulées « au carrefour des langues mahoraises » réunissent des experts en linguistique et du domaine culturel qui tenteront d’apporter une réflexion sur la formalisation et la codification des langues mahoraises. L’objectif est de les rendre accessibles par écrit, d’aboutir à la fixation de leur graphie et envisager, à moyen terme, leur enseignement dans les établissements scolaires. Ces premiers travaux commenceront par le shimaore et se poursuivront avec le kibushi.

        

Lors de son discours d’ouverture, le Vice-recteur a souligné la nécessité d’écrire le shimaore pour favoriser sa survivance, sa normalisation en passant d’une langue orale à une langue écrite, permettant à chaque élève un enrichissement, une force et la valorisation de son identité.

Il a notamment abordé l’utilisation des langues maternelles à l’école dans un contexte plurilingue, pour lever certains obstacles d’apprentissage en faveur de la maîtrise de la langue française.

Dans un monde à vocation plurilingue et interculturelle, il est primordial de favoriser le développement d’une école « inclusive » dans laquelle, chaque langue est considérée à égalité avec les autres et permet d’acquérir les fondamentaux « lire, écrire et compter » en la mettant en relation avec le français.


Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Discours Vice-recteur- Au Carrefour des langues mahoraises.pdf)Discours Vice-recteur- Au Carrefour des langues mahoraises.pdf