Des établissements participent au dispositif « école ouverte »

 

A Mayotte, les vacances scolaires ont commencé pour tous les élèves depuis le lundi 10 décembre. Durant cette période, certains établissements ont décidé d’ouvrir leurs portes aux élèves pour leur offrir des cours de soutien ou encore des activités de loisirs.

Etablis depuis 1991, le dispositif école ouverte s'adresse en priorité aux jeunes, dès l'école élémentaire, qui vivent dans des zones urbaines et rurales défavorisées ou dans des contextes culturels et économiques difficiles. Elle est développée en priorité dans les établissements des réseaux de l'éducation prioritaire.

Pendant ces vacances de fin d’année, deux établissements participent au dispositif.

Au collège Ouvoimoja de Passamaïnty, l’opération s’est tenue du 10 au 12 décembre. Les élèves ont participé à de nombreuses activités dans les domaines scolaire, culturel, sportif et de loisirs : karaoké, ateliers couture, chant et danse traditionnelles, sport, construction d’un instrument de musique traditionnel, atelier tressage, cuisine locale, etc. Ces ateliers étaient encadrés par les surveillants de l’établissement.

    

De plus, l’association Fahamou Maesha était présente pour les sensibiliser à différentes problématiques liées à la sexualité, le tabac, le VIH ou encore la consommation de substances illicites. Toutes ces activités correspondent au projet éducatif et l’esprit de l’établissement : « Faire et apprendre ensemble pour vivre ensemble ».

A la cité scolaire de Bandrélé, l’école ouverte se déroulait du 10 au 13 décembre et s’adressait aux élèves de Première générale (L, ES, S) qui préparent leurs Travaux Personnels Encadrés (TPE). Programmés sur 18 semaines, ces TPE obéissent à une démarche qui va de la conception à la production. Chaque groupe d’élèves ayant conçu et analysé son projet, cette semaine de rattrapage vise à accompagner les élèves, afin de leur permettre d’appréhender sereinement, la phase de recherches documentaires en utilisant le matériel informatique du lycée. Ils étaient encadrés par trois enseignants volontaires qui se sont impliqués en fonction de leur discipline (Français, mathématiques, Sciences Economiques et Sociales).

Par ailleurs, un soutien en méthodologie est abordé afin de les préparer à structurer leurs révisions au Baccalauréat, voire, à suivre des études Post-bac. Dans un souci d’efficacité au traitement des contenus pédagogiques, cet atelier a été dispensé à tous les élèves du lycée.