Mail

I-prof 180x44 Eduscol 150x33 Arena 130x142 voyage 150x122
   

Vœux du Vice-recteur à tous les personnels de l'Éducation nationale

Carte de voeux entreprise 2019 en couleurs-848121-1Une nouvelle année va commencer et je souhaite m’adresser à tous ceux qui participent de près ou de loin à la réussite des élèves de l’académie de Mayotte, et vous souhaiter à tous une belle et heureuse année 2019 – personnels administratifs du Vice-rectorat et des établissements scolaires, personnels de direction et d’inspection, personnels des services de santé et assistants sociaux, personnels éducatifs, personnels TOS, parents et organisations professionnelles, c’est à vous tous que je m’adresse.
J’ai accepté avec enthousiasme de conduire le Vice-rectorat de Mayotte vers un rectorat de plein exercice et vous devez commencer, j’en suis certain, à sentir les prémisses de cette réorganisation administrative et pédagogique globale qui doit déboucher sur une vraie politique de gestion des ressources humaines.

En attendant, chaque fonctionnaire, et c’est à vous d’abord que je m’adresse ici, doit continuer à mettre son expertise au service des élèves et des établissements, mais aussi son engagement, son devoir de réserve et sa loyauté au service du système éducatif qui l’emploie. Dès le mois de janvier 2019, vous devrez activer toutes ces valeurs pour assurer les réformes qui s’annoncent, car le ministre de l’Éducation nationale, Jean Michel Blanquer, compte sur chacun d’entre nous pour mettre en oeuvre le nouveau projet de loi pour une école de la confiance : enseignement obligatoire à 3 ans, dérogations possibles au code de l’éducation, liberté administrative et pédagogique, mais aussi modification des ESPE et évaluation des performances du système éducatif français dans le contexte européen.

    Il s’agit maintenant, tous ensemble, de se concentrer pour repenser collectivement notre fonctionnement administratif et pédagogique vers plus de justice et de transparence. Il s’agit aujourd’hui, et c’est le voeu du ministre, que l’école de la République évolue dans un climat constructif grâce à la confiance de toute la société dans l’école. Il s’agira demain que l’école redevienne un lieu d’épanouissement et d’émancipation par la connaissance, grâce à la maîtrise des savoirs fondamentaux, à la culture scientifique et littéraire et à la maîtrise des technologies. Mais rien n’aboutira si nous n’avons pas conscience de faire partie d’une même académie dont nous pouvons, et dont nous devons, être fiers, car elle est en pleine mutation et a besoin de toutes ses forces, personnels mais aussi parents d’élèves et organisations professionnelles, associations, élus et collectivité, main dans la main.
Peut-être me direz-vous : Monsieur le Vice-recteur, parlez-nous de nous, des conditions de travail difficiles, parlez-nous des difficultés de chaque jour devant les établissements scolaires, parlez-nous du faible niveau de qualification des élèves, mais aussi de certains enseignants qui sont en difficulté personnelle ou professionnelle, parlez-nous des efforts de formation à entreprendre pour nous professionnaliser davantage, et parlez-nous encore des mesures pour rénover les pratiques pédagogiques et améliorer justement les résultats des élèves ?

  Je vous répondrai que oui, vous avez raison, que tout cela est vrai et important, mais que chacun à son poste s’y emploie, et que le présent ne doit plus se lire à travers une grille historique déformée. La réalité est là : les établissements et les services sont de mieux en mieux dotés, les abords sont en cours de sécurisation avec l’aide de tous les services de l’État et des élus, les enseignants plus accompagnés par les corps d’inspection, et le rattrapage comme la mise aux normes, à tous les niveaux, est en marche. Je vous répondrai, aussi, qu’il s’agit d’aller de l’avant, de se mobiliser, de faire mieux fonctionner la chaîne hiérarchique, de refuser le découragement et de tenir ensemble les mêmes discours, ceux qui suscitent l’adhésion, l’aspiration au changement, et affirment des valeurs partagées.
  En 2019, j’ai besoin que cessent les doutes, les replis identitaires par corps, j’ai besoin, pour que les résultats de nos élèves s’améliorent, d’un engagement à tous les niveaux. Il nous faut dépasser les logiques de pouvoir, repartir ensemble du même pied pour faire oeuvre commune et élaborer un nouveau projet d’académie partagé, avec 4 objectifs pour une véritable école inclusive : conforter nos fondations, créer un sentiment d’appartenance, développer l’estime de soi et permettre à chacun de s’accomplir.
Ceux qui pensent que le futur rectorat est une pyramide avec un chef là haut et la base en dessous, se trompent, car même s’il existe une vraie structure hiérarchique et pyramidale qu’on ne peut nier, c’est bien la base qui permet au sommet d’exister. J’ai donc besoin de vous tous, chacun à sa juste place et dans le respect de ses missions.


Marahaba na yi hazi mwayifanya. Mwaha Mwema 2019 !
Merci pour le travail déjà accompli. Bonne et heureuse année 2019 !

Stephan Martens

Vice-recteur de Mayotte

Photo 1 VR Mayotte Hebdo


   

Socle commun de connaissances et de compétences

Le "socle commun de connaissances et de compétences" présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire.

Il constitue l'ensemble des connaissances, capacités et attitudes indispensables à l'élève pour réussir sa scolarité et sa vie de futur citoyen.

Le socle commun de connaissances et de compétences, inscrit dans la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, est le cadre de référence de la scolarité obligatoire. Chaque élève doit parvenir à la maîtrise du socle commun au terme de sa scolarité. La conception et les composantes du socle commun seront repensées. La réécriture des programmes de l'école primaire et du collège suivra cette révision et se fera dans un cadre concerté et transparent. Le livret personnel de compétences actuel est inutilement complexe. Il est trop tard pour le modifier pour la prochaine rentrée, mais il connaîtra des simplifications indispensables et des évolutions pour tenir compte des forces et des faiblesses de son format et de son usage. Il faut, pour le dialogue avec les parents, des outils de suivi des élèves clairs et compréhensibles.

Source : Lettre de Vincent Peillon et de George Pau-Langevin à tous les personnels de l'éducation nationale, 26 juin 2012

Présentation

Présentation du socle commun de connaissances et de compétences sur le site education.gouv.fr

Télécharger la brochure

L'accompagnement en écoles et en collèges

Les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers

Des dispositifs d'accompagnement complètent les enseignements obligatoires à l'école élémentaire. Les écoliers peuvent bénéficier d'une aide personnalisée, de stages de remise à niveau pour les élèves de CM1 et de CM2 et de l'accompagnement éducatif dans les écoles de l'éducation prioritaire. Ces dispositifs favorisent la réussite scolaire de tous.

Consultez les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers

Les dispositifs d'accompagnement pour les collégiens

L'accompagnement éducatif et l'aide au travail personnel en sixième sont proposés aux collégiens en complément des enseignements obligatoires. Ces dispositifs d'accompagnement favorisent la réussite scolaire de tous les élèves.

Les dispositifs d'accompagnement pour les collégiens

Les évaluations CE1, CM2 et DNB

Les évaluations des acquis des élèves en CE1 et CM2

Les élèves de classe de CE1 et de CM2 sont évalués en français et en mathématiques.

Ces évaluations situent les acquis de chaque élève par rapport aux objectifs définis dans les programmes.

En savoir plus sur le site education.gouv.fr

"Les résultats des évaluations qui se sont déroulées en CE1 et CM2 du 21 au 25 mai 2012 ne sont pas centralisés au niveau national. Ils sont collectés et analysés à l'échelle des écoles, et seulement à ce niveau, avec l'appui des inspecteurs des circonscriptions. Ces évaluations servent également de support aux échanges avec les familles et, s'agissant des évaluations réalisées en CM2, elles favorisent la liaison avec le collège de secteur. Pour l'avenir, la concertation traitera de la refondation de l'évaluation tant du système éducatif que des acquis des élèves."

Source : Lettre de Vincent Peillon et de George Pau-Langevin à tous les personnels de l'éducation nationale, 26 juin 2012

   

S'INFORMER

Picto 6 Picto 4 Picto 2 Picto 3 Picto 5 Picto 1 amelouvertoriginal cr voyage 150x122 Arena 130x142 I-prof 180x44 Eduscol 150x33

   

E.N.T  

ENT Mayotte connexion

   

LIENS UTILES  


banniereparentseleves

CNESCO

services en ligne EN

handicap

logo VIGIPIRATE

   
© Vice-Rectorat de Mayotte