Actualités de l'Académie

Le Rectorat s'engage sur la création des Classes à Horaires Aménagés (CHAM).

 

M. Le Recteur était présent à M'Gombani avec la DAC et le CD pour signer une convention sur les Classes à Horaires Aménagés Musique (CHAM).

80 élèves consacrent 6h par semaine à la musique au collège de M’Gombani et ce depuis bientôt 3 ans. Les Classes à Horaires Aménagés Musique, permettent aux élèves de dégager des heures pour l’enseignement de la musique. A Mayotte, les danses, les chants et les instruments traditionnels occupent une place de choix, ils n’occultent pas l’enseignement du solfège ni des instruments dits « classiques », que sont le piano, le violon ou la guitare.

cham.jpg cham_6.jpg

Le programme de l’Education nationale prévoit une heure de musique et la convention CHAM qui lie différents acteurs de Mayotte va permettre aux différentes classes d’avoir une heure de musique supplémentaire au collège. Le dispositif peut donc s’étendre et intéresser plus de 150 élèves, de la 6 ème à la 3 ème afin de « démocratiser la musique ». Une démarche clairement validée par le recteur Gilles Halbout, Recteur de Mayotte : « Plus qu’une classe, je préfère parler de parcours aménagé, car il s’agit de valoriser les talents de jeunes et de leur permettre d’évoluer ».

L’action déjà menée depuis 3 ans par une convention entre le rectorat, le collège et l’école Musique à Mayotte, « il s’agit de formaliser l’implication de chaque partenaire et de sécuriser le parcours ».

cham cham_7.jpg

L’investissement est de 21.000 euros à l’année par groupe de 20 jeunes, pour l’école de musique. Financé par la DAC et le conseil départemental. Une petite participation est demandée aux familles qui le peuvent.

D’après le principal, Il n’y a pas eu de sélection « nous avons pris tous les élèves volontaires et reçu leurs parents, ce qui sous-entend qu’ils ont généralement un bon niveau scolaire. Les écoles primaires du quartier font remplir en amont, un bulletin d’inscription. L’information circule, nous aurons sans doute à effectuer une sélection l’année prochaine ».