Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Instituteur ou Professeur des Ecoles Maîtres Formateur

Le CAFIPEMF permet d’exercer des fonctions comportant des activités d’animation, de recherche et de formation dans le cadre de la formation initiale et continue des instituteurs ou des professeurs des écoles.

Session 2023

Organisation de la session 2023

Inscriptions à la certification

Préalablement à son inscription, le candidat doit se déclarer auprès de l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription dans laquelle il exerce. Il bénéficie d’une visite-conseil de l’inspecteur qui donne lieu à un compte-rendu de visite. Une attestation de la tenue de la visite-conseil est remise par l’inspecteur au candidat qui doit la joindre à son dossier d’inscription en utilisant le document suivant :

Attestation visite-conseil IEN CAFIPEMF – Annexe 7 – session 2023.

La visite-conseil doit être effectuée au plus tard une semaine avant la date de clôture des inscriptions à l’examen.
Les registres d’inscription seront ouverts du vendredi 03 juin 2022 au vendredi 01 juillet 2022 selon les modalités suivantes :

L’inscription ne sera recevable que dans le respect strict de la procédure.

Calendrier

  • Formation
    Les dates seront communiquées à la fin du mois d'octobre 2022
  • Épreuves d’admissions :
    Les dates seront communiquées à la fin du mois d'octobre 2022
  • Jury d’admission :
    Les dates seront communiquées à la fin du mois d'octobre 2022
  • Publication des résultats d’admission :
    Les dates seront communiquées à la fin du mois d'octobre 2022.

Informations spécifiques

Formation

Au regard de la priorité que constitue la formation des formateurs, il importe de veiller à l’information, à la préparation et à la formation des candidats à la certification en lien avec le référentiel de compétences professionnelles du formateur. Tout candidat inscrit à l’examen du CAFIPEMF bénéficie, préalablement aux épreuves, d’un accompagnement à la préparation de l’examen d’une durée de cinq semaines non
consécutives. Celui-ci se déroule durant la période de juin à décembre précédant la période de passation des épreuves de l’examen.

La formation comprend :

  • Au moins deux semaines d’observation et de pratique accompagnée auprès d’un instituteur ou professeur des écoles maître formateur ou d’un conseiller pédagogique de circonscription dans l’exercice de sa mission d’accompagnement d’étudiants en préprofessionnalisation, de contractuels alternants, de professeurs titulaires ou non titulaires.
     
  • Au moins deux semaines de formation assurées conjointement par l’académie et l’INSPE.

La formation sera construite conjointement avec l’INSPE et mise en œuvre dans le cadre d’une convention.
Toutes les questions relatives à la formation devront être adressées à l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription dans laquelle le candidat exerce.

Le jury académique

Les candidats au CAFIPEMF ou à l’épreuve complémentaire facultative de spécialisation sont évalués par un jury académique.
Ce jury, présidé par le recteur d’académie ou par son représentant, peut comporter une ou plusieurs commissions composées chacune de trois membres :

  • Un inspecteur de l’éducation nationale du 1er degré n’exerçant pas d’autorité hiérarchique sur le candidat.
     
  • Un enseignant de l’INSPE proposé par le directeur de celui-ci et n’ayant pas contribué à la formation du candidat.
     
  • Un instituteur ou un professeur des écoles titulaire du CAFIPEMF exerçant dans une autre circonscription que celle du candidat.

La commission du jury qui évalue un candidat inscrit à l’épreuve complémentaire facultative de spécialisation comporte au moins un membre disposant d’une expertise dans le domaine de spécialisation visé.

Dans toute la mesure du possible, les commissions qui évaluent un candidat doivent être les mêmes pour les deux épreuves d’admission.
Le jury se réunit avant le début de la session d’examen afin d’harmoniser les critères d’évaluation retenus. Il fixe les règles d’évaluation à partir du référentiel de compétences du formateur de personnels enseignants et éducatifs et de la grille de synthèse des compétences du candidat publiés en annexe de la circulaire du 19 mai 2021. Cette grille permet d’harmoniser le travail des commissions.


A l’issue des épreuves d’admission, le jury académique dresse, par ordre alphabétique des noms, la liste des candidats déclarés admis à l’examen du CAFIPEMF. A l’issue de l’épreuve complémentaire de spécialisation, le jury académique dresse, pour chaque spécialité, par ordre alphabétique des noms, la liste des candidats déclarés admis à cette épreuve.

Situations particulières et mesures transitoires

  • Conservation des notes en cas de non admission au CAFIPEMF
    Les candidats non admis à l’examen qui ont obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à l’une des deux épreuves d’admission  peuvent conserver le bénéfice de cette note pour la session suivante du CAFIPEMF, y compris en cas de changement d’académie. Le cas échéant, ils en expriment la volonté au moment de leur réinscription.
     
  • Admissibilité lors d’une précédente session d’examen
    Les candidats ayant été déclarés admissibles avant la date d’entrée en vigueur de l’arrêté du 21 mai 2021 et bénéficiant d’une dispense d’admissibilité pour :
     
    • Deux nouvelles sessions, sont dispensés de la première épreuve d’admission pour deux nouvelles sessions sur une période de quatre années après la fin de la session où ils ont été déclarés admissibles.
       
    • Une nouvelle session, sont dispensés de la première épreuve d’admission pour une nouvelle session sur une période de quatre années après la fin de la session où ils ont été déclarés admissibles.

Les candidats doivent présenter un document signé par le recteur, président du jury, indiquant qu’ils ont été admissibles à l’examen du CAFIPEMF en précisant la session.
Ces candidats, dispensés de la 1ère épreuve d’admission, n’ont pas à fournir d’attestation de visite-conseil dans leur dossier d’inscription.
Les candidats déclarés admissibles durant l’année scolaire 2020-2021 et qui choisissent de passer le CAFIPEMF, sont dispensés à compter du 1er septembre 2022 (soit à partir de la session 2022-2023) de la première épreuve d’admission du nouvel examen pour deux nouvelles sessions sur une période de 4 ans.

Arrêtés

Arrêté d’ouverture CAFIPEMF – session 2023

Publication des résultats

à venir

Conditions d’accès à la certification

Le CAFIPEMF est délivré à l’issue d’un examen ouvert aux instituteurs et aux professeurs des écoles titulaires en position d’activité justifiant d’au moins cinq années de services accomplis en classe en qualité d’instituteur ou de professeur des écoles titulaire ou non titulaire (ancienneté de service appréciée au 31 décembre de l’année au titre de laquelle est organisé l’examen soit le 31 décembre 2023).

Les personnels en disponibilité, en détachement ou en congé de longue durée à la date de début de la session d'examen ne seront pas admis à se présenter aux épreuves.

Après trois années d’exercice des fonctions auxquelles la certification donne accès, les titulaires du CAFIPEMF peuvent se présenter à une épreuve facultative complémentaire de spécialisation

Épreuve de la certification

Conformément à la nouvelle réglementation, le CAFIPEMF se déroule sur l’année scolaire et comporte deux épreuves d’admission.

Première épreuve d’admission

Cette épreuve comprend deux séquences immédiatement consécutives (pause de 15 mn entre chaque séquence).

  • Séquence 1 : Observation par le jury d’un temps d’enseignement en classe (60 mn)
    L’enseignement observé par le jury porte principalement, au choix du candidat et en fonction de son lieu d’exercice professionnel :
     
    • Soit sur le français en école élémentaire ou sur les activités langagières en école maternelle.
       
    • Soit sur les mathématiques en école élémentaire ou sur la construction du nombre en école maternelle.

Le temps d’enseignement observé durant cette séquence peut également porter de manière complémentaire et au choix du candidat, et pour une durée maximum de 20 mn, sur un autre domaine du programme à condition que cela contribue explicitement à l’apprentissage des élèves en français ou en mathématiques. Le cas échéant, le candidat explicitera son choix en séquence 2.
 

  • Séquence 2 : Entretien entre le candidat et le jury (60 mn)
    L’entretien consiste en un échange permettant au candidat notamment d’expliciter ses choix concernant le temps d’enseignement observé par le jury en séquence 1.

Aménagement de la première épreuve d’admission

Les candidats directeurs d’école déchargés de classe et les candidats exerçant à titre dérogatoire les fonctions de conseiller pédagogique peuvent faire valoir les acquis de leur expérience professionnelle et bénéficier d’un aménagement d’épreuve pour la première épreuve uniquement.
Les candidats doivent impérativement en formuler le souhait au moment de l’inscription.

Cette épreuve aménagée comprend deux séquences immédiatement consécutives (pause de 15 mn entre chaque séquence).

  • Séquence 1 aménagée : Observation par le jury d’une séance collective animée par le candidat dans le cadre de son contexte d’exercice professionnel (60 mn)
    Pour un candidat directeur d’école déchargé de classe, l’observation est réalisée lors de l’animation par le candidat d’une réunion de nature pédagogique ou d’une action de formation professionnelle collective, initiale ou continue.
    Pour un candidat exerçant à titre dérogatoire les fonctions de conseiller pédagogique, l’observation est réalisée lors de l’animation par le candidat d’une action de formation professionnelle collective auprès d’un groupe d’enseignants en formation initiale ou continue.
    Le thème de l’action collective de formation ou de la réunion pédagogique animée porte, au choix du candidat :
    • Soit sur le français en école élémentaire ou sur les activités langagières en école maternelle.
       
    • Soit sur les mathématiques en école élémentaire ou sur la construction du nombre en école maternelle.
       
  • Séquence 2 aménagée : Entretien entre le candidat et le jury (60 mn)
    L’entretien consiste en un échange permettant au candidat d’expliciter ses choix d’animation et de conduire une analyse du déroulement de l’action menée.

A titre exceptionnel, les candidats dont la situation d’exercice professionnel change après la clôture des inscriptions et qui ne se trouvent plus devant les élèves lors de l’année de passation de l’examen peuvent également demander, avant la date de début de la session d’examen, l’aménagement de la 1 ère épreuve d’admission.

Deuxième épreuve d’admission

Cette épreuve se déroule dans un délai d’un mois maximum après la 1ère épreuve. Elle se compose de 4 séquences.
Les séquences 1 et 2 sont immédiatement consécutives (pause de 15 mn entre les 2 séquences).
La séquence 3 a lieu hors de la présence du jury, le candidat dispose au maximum de deux semaines après les séquences 1 et 2 pour la réaliser.
La séquence 4 se déroule entre trois et quatre semaines après la date de la séquence 2.

  • Séquence 1 : Observation par le candidat, en présence du jury, d’un professeur des écoles titulaire ou stagiaire (60 mn)
    L’observation a lieu dans une classe d’école maternelle ou élémentaire auprès d’un enseignant volontaire qui est averti du domaine d’enseignement qu’il devra conduire pendant le temps d’observation.
    Le domaine (français ou activités langagières versus mathématiques ou construction du nombre) ainsi que le niveau (maternelle versus élémentaire) d’enseignement doivent être différents de ceux choisis lors de la 1ère épreuve d’admission.
     
  • Séquence 2 : Analyse de la séance observée par le candidat avec le professeur des écoles concerné, en présence du jury (30 mn)
     
  • Séquence 3 : Production par le candidat d’un rapport de visite sur la séance observée en séquence 1
    Ce rapport de visite prend la forme d’un écrit rédigé sur papier libre d’une longueur maximum de deux pages. Il devra être transmis par courriel à l’adresse suivante : L.dec2@ac-mayotte.fr dans un délai de deux semaines après la date de la séquence 2.
    La division des examens et des concours communiquera ensuite ce rapport aux membres des jurys avant la date de la séquence 4.
     
  • Séquence 4 : Entretien du candidat avec le jury (60 mn)
    Le candidat procède à une analyse distanciée de son entretien avec l’enseignant observé lors de la séquence 2, explicite ses intentions et présente le rapport de visite rédigé en séquence 3.

Sont déclarés admis les candidats ayant obtenu au moins 10/20 lors de chaque épreuve d’admission.

Épreuve complémentaire facultative de spécialisation

L’épreuve complémentaire de spécialisation porte, au choix du candidat, sur l’un des neufs domaines suivants :

  • Arts visuels
  • Éducation physique et sportive
  • Éducation musicale
  • Enseignement en maternelle
  • Enseignement et numérique
  • Histoire-géographie-enseignement moral et civique
  • Langues et cultures régionales
  • Langues vivantes étrangères
  • Sciences et technologie


Pour la spécialisation « langues et cultures régionales » et la spécialisation « langues vivantes étrangères », la langue choisie pour la passation de l’épreuve complémentaire doit être une des langues prévues dans les programmes et doit être enseignée dans les écoles de l’académie de Mayotte.

Les candidats choisissent la spécialisation au moment de l’inscription et ne pourront plus modifier ce choix après la clôture des inscriptions.

L’épreuve complémentaire est constituée de 3 séquences :

  • Séquence 1 de spécialisation : Rédaction par le candidat d’un rapport d’activités
    D’une longueur maximale de cinq pages et sans annexe, le candidat y présente ses activités professionnelles, effectuées en particulier en qualité d’instituteurs ou de maître formateur ou de conseiller pédagogique, et qui contribue à l’acquisition des compétences propres à la spécialisation visée.
    Tout élément complémentaire permettant d’éclairer l’action du candidat sera communiqué sous forme de lien internet mentionné à la fin du rapport.
    Il devra être transmis par courriel à l’adresse suivante : L.dec2@acmayotte.fr
    La division des examens et des concours communiquera ensuite ce rapport aux membres des jurys avant la date de la séquence 2.
     
  • Séquence 2 de spécialisation : Observation par le jury d’une séance de formation professionnelle collective menée par le candidat dans le domaine de spécialisation visée (60 mn)
    Elle est réalisée par le candidat auprès d’un groupe d’enseignants en formation initiale ou continue.
     
  • Séquence 3 de spécialisation : Entretien du candidat avec le jury (60 mn)
    L’entretien est immédiatement consécutif à la séquence 2 (pause de 15 mn entre la séquence 2 et la séquence 3). Il permet au candidat d’expliciter ses intentions mises en œuvre dans la séquence 2 et de présenter son rapport d’activité.

Sont déclarés admis à l’épreuve complémentaire de spécialisation les candidats ayant obtenu au moins la note de 10/20.

Toute absence aux épreuves d’admission entraînera l’élimination du candidat.

Textes de référence

SESSION 2022

Informations

Résultats

SESSION 2021

Résultats

Mise à jour : octobre 2022